Preview - Dead Island Epidemic, bêta fermée V3.

Preview - Dead Island Epidemic, bêta fermée V3.
Preview de Dead Island Epidemic, le MOBA de Tech Land, dans la "version 3" de sa bêta fermée.

Depuis 10 ans le jeu en ligne a vue quelques mines d’or apparaître. La plus importante fut sans conteste l‘essor du mmorpg avec World of Warcraft qui a amené une ouverture de plus en plus large aux jeux en ligne. Puis grâce a ça, la deuxième arriva avec le MOBA et surtout League of Legend qui a su populariser le genre comme personne. A chaque fois qu’un type de jeu a généré beaucoup d’argent, tout le monde a voulu grappiller les miettes, que ce soit le mmo, le FPS, le RTS et tous les autres.
Le MOBA est un genre sur-dominé par League of Legend et DOTA 2, les places sont encore plus chères que pour le mmo et le seul conccurent sérieux a ces deux mastodontes est le MOBA de Blizzard Heroes of The Storm. Néanmoins des développeurs plus modestes veulent tenter l’aventure. Certains y arrivent avec plus ou moins de succès en réussissant quand même à survivre grâce à une communauté petite, certes, mais fidèle (Heroes of Newerth). D’autres essayent avec des concepts différents et c’est le cas de Dead Island Epidemic, le jeu de Tech Land, développeurs des FPS zombiesques a succès du même titre. Mais de bonnes idées ne font pas forcément de bons jeux.

Des Zombies…


Les Dead Island était de très bons jeux en coop, quoi que un peu répétitifs. Ici Tech Land garde la recette ile paradisiaque et zombie mais dans une ambiance beaucoup moins sérieuse que dans les autres jeux de la série. Elle se rapproche beaucoup plus de la bande annonce de Dead Island 2 qui part dans un sacré délire. Loin de vous brûler une rétine suite à une trop grande explosion de splendeur, les graphismes du jeu ont au moins le mérite de retranscrire fidèlement l’univers dans lequel le joueur évolue. L’idée intéressante est que dans Dead Island Epidemic ce ne sont pas deux équipes qui s’affrontent mais trois ! Le seul mode de jeu PvP opposera donc 3 équipes de survivants qui auront pour mission de collecter un maximum de ressources. Elles se trouvent sur les nombreux zombies qui se baladent sur la map, en capturant des points de contrôle ou en tuant les autres joueurs qui perdront leur précieuse cargaison. Il faut donc faire attention à aller régulièrement à sa base pour déposer ses ressources de peur de les perdre bêtement en mourant. Il arrive qu'un boss pop au milieu de la map et c’est là le moment le plus amusant du jeu. Il faudra décider de s’allier avec les joueurs ennemis, en profiter pour les tuer ou être encore plus vicieux et les achever après qu'ils en aient bavé sur le boss ! Arrivé au premier palier de ressources une annonce générale est faite à tous les joueurs pour annoncer que tel ou tel équipe a rempli son véhicule et s’apprête à partir. C’est souvent à ce moment-là que les autres décident d’attaquer votre base (qui se constitue d'une tourelle...et c'est tout) pour vous piller, il faut donc vite se dépêcher de finir le second palier pour remporter la partie. C’est une très bonne idée que d’avoir instauré ces 3 équipes se livrant bataille au milieu de hordes de zombies. Si seulement ça avait été bien fait…

Encore des zombies...


Le gameplay est mou, archi brouillon et extrêmement répétitif.  Une attaque chargeable sur le clic gauche que vous allez spammer à la manière d’un hack & slash et une « libération » de l’énergie engrangée dans un plus gros coup avec le clic droit. Vous avez bien sûr aussi les compétences liées à chaque personnages au nombre de trois plus une ultime, du grand classique. Vous trouviez chiant de farm sur LoL ou DotA 2 ? Attendez-vous à pester contre ces combats PvE encore plus tristes que la mort de votre petit chat adoré. La diversité des personnages est a couper le souffle, vous en avez actuellement 6 dont 5 qui sont décliné en trois versions: Survivant, Armored, et Mutant. Heureusement elles ont quand même des capacités différentes des autres et disposent de bonus suivant leur spécialité (tank, dps distance, bruiser, support ect)…Les développeurs auraient pu faire un effort au moins sur ça. Chaque personnage peu s’équiper de deux gadgets, de 3 objets consommables et deux armes (une à distance et une au corps à corps) qu’il vous faudra crafter sur un établi, après avoir au préalable trouvé les plans. Cet établi qui ne se trouve pas en jeu mais sur le menu principal, montera en niveau au fil de votre progression et permettra de construire des armes de plus en plus puissanted (il existe 7 paliers d'équipement). Le gros problème est que le jeu a un petit côté pay to win très désagréable et on vous propose trop souvent d’acheter en argent réel une des trois monnaies virtuelles de Dead Island Epidemic.
En jeu, pas d’objets supplémentaires à acheter, tout est propice à la « stratégie » qui se résume souvent à courir en rond sur une map immense pour prendre des points de contrôle et tuer des zombies. Les rares fois où vous allez rencontrer des joueurs ennemis vous aurez droit à des combats brouillons où en plus la fuite se solde à 90% du temps par la survie des fuyards. Evidement on en profitera aussi pour noter l’équilibrage encore très perfectible du jeu.

Infestation quasi totale !


Vouloir se faire une place au soleil c’est bien, mais venir pied nus et en boîtant ca n’aide pas a traversé l’immense plage du MOBA pour  mettre ses pieds dans l’eau. Dead Island Epidemic a clairement de bonnes idées mais elles sont très mal exploitées et on voit mal comment le jeu de Tech Land arrivera a se faire une place dans ce milieu très concurrentiel. Même avec une toute petite communauté, qui passe d’ailleurs son temps à quitter les parties très rapidement, Dead Island Epidemic rejoindra sans doute les MOBA inconnus au bataillon. Néanmoins le jeu n’est qu’en bêta fermée et tout n’est pas encore perdu! Si en l’état le soldat Epidemic a de grandes chances de mourir sans avoir combattu, on peut quand même espérer que Tech Land prenne conscience des gros défaut de son jeu et réagissent en conséquence pour l'avenir de son MOBA. Il n'est pas encore trop tard pour en faire un jeu sympathique, on attendra donc la sortie officielle pour se faire un avis définitif en croisant les doigts pour que le jeu évolue dans le bon sens.
 

Les plus.

Les moins.

Les idées de base vraiment intéressantes.

Gameplay redondant, bancal et frustrant.

La release est encore loin, tout peu changer.

Carte BEAUCOUP TROP GRANDE.

 

Pas assez de diversité.

 

Petit cöté pay to win désagréable.


 

 


Ergher - 2014-06-30 16:24:07

A propos de l'auteur

Soutenez Arcana Gaming grâce aux abonnements

Chaque abonné soutient le travail et l'indépendance de notre rédaction en plus de bénéficier d'avantages exclusifs.
Soutenez Arcana Gaming, devenez membre premium dès aujourd'hui ! JE M'ABONNE !

Commentaires

commentaires propulsés par Disqus